UMP France

publié le 20 septembre 2014

Election interne UMP – Parrainez votre candidat

Depuis ce matin, et la confirmation de la candidature de Nicolas Sarkozy, la course pour la Présidence de l’UMP compte désormais trois candidats.
Nous tenons à saluer le courage politique et l’esprit de responsabilité de ces trois candidats : Nicolas Sarkozy, Hervé Mariton et Bruno Le Maire, qui malgré la difficulté de la tâche qui attend le futur Président de l’UMP, ont décidé de prendre ces difficultés à bras le corps dans l’intérêt de notre famille politique, avec courage et sincérité.

Oui, l’UMP a besoin d’être profondément rénovée. Oui, nous avons besoin de repenser son fonctionnement et sa structure et oui, nous avons besoin de définir clairement une ligne politique, un projet d’alternance crédible et ambitieux en vue de 2017.

En tant que militants Français résidant à l’étranger, nous aurons toute notre place à prendre dans ce processus de rénovation de l’UMP.

Dès à présent, montrez que nous sommes mobilisés :

PARRAINEZ VOTRE CANDIDAT AVANT FIN SEPTEMBRE
Pour cela …
1) Remplissez le formulaire accessible ici
2) Joignez la photocopie de votre pièce d’identité (le recto suffit)
3) Envoyez le tout à
Pourquoi parrainer un candidat ?

Chaque candidat doit recueillir un nombre minimum de parrainages pour valider sa candidature. Au delà de cet aspect technique, il est important, pour l’avenir, que les Français de l’étranger soient visibles tout au long de cette campagne, et cela commence par une mobilisation massive à l’occasion des parrainages.

Attention : vous ne pouvez parrainer qu’un seul candidat !

Pour mémoire, à ce jour, les candidats déclarés sont :

Monsieur Nicolas Sarkozy, ancien Président de la République
Monsieur Hervé Mariton, député de la Drôme
Monsieur Bruno Le Maire, ancien Ministre, député de l’Eure
Nous comptons sur votre mobilisation !
NB : Nous attirons votre attention sur le fait que le vote se déroulera sur 24h pendant le weekend de Thanksgiving. Si vous devez voyager, n’oubliez pas de vous munir de votre numéro d’adhérent et des codes de vote que vous recevrez prochainement.

publié le 10 février 2012

Message de Jean-François Copé – Frédéric Lefebvre est le seul candidat officiel de la majorité présidentielle pour les prochaines élections législatives

Jean-François Copé, dans un message à destination des adhérents et sympathisants UMP de la 1ère circonscription électorale « Amérique du nord – Canada », rappelle que Frédéric Lefebvre est le seul candidat aux prochaines élections législatives à porter les couleurs de la majorité présidentielle, et tous ceux qui se revendiquent du soutien de l’UMP, de la majorité présidentielle ou du Président de la République n’ont aucune légitimité pour cela. Ces autres candidats cherchent à abuser votre confiance.

publié le 9 février 2012

Message de Jean-François Copé aux Français établis hors de France

Jean-François Copé s’adresse aux Français établis hors de France et vous invite à vous mobiliser à la veille des élections présidentielle et législatives.

publié le 25 septembre 2011

Vos 4 sénateurs UMP représentant les Français établis hors de France réélus

Les sénateurs Louis Duvernois, Christiane Kammermann, Jean-Pierre Cantegrit et Joëlle Garriaud-Maylam viennent d’être réélus lors des élections sénatoriales du 25 septembre 2011.

Source : Ministère de l’Intérieur
Données provisoires susceptibles de recours jusqu’au 21 septembre

publié le 9 septembre 2011

Jean-François Copé : « Le bilan du quinquennat doit être valorisé »

A Marseille, le secrétaire général du parti présidentiel a exposé la stratégie de campagne de l’UMP. Redorer le bilan du quinquennat sera une priorité.
« L’UMP se considère à partir de ce week-end comme entièrement mobilisé par la campagne. » C’est par cette annonce que Jean-François Copé a ouvert son discours samedi après-midi à Marseille. Un appel aux troupes du parti présidentiel afin qu’elles se mettent en ordre de marche pour soutenir la future candidature de Nicolas Sarkozy. A l’heure où le projet présidentiel est en cours d’élaboration, le secrétaire général souhaite que la défense du bilan des cinq années au pouvoir du chef de l’état soit valorisée.