Je suis Charlie

Publié le 8 janvier 2015

anne-riviere-110

Aucun mot n’est assez fort pour décrire l’abomination du crime odieux et barbare qu’a connu Paris hier.

La République est en deuil parce qu’en s’attaquant à un organe de presse, on a tenté de tuer la liberté d’expression.

La Nation est en deuil parce qu’on a abattu lâchement certains de ses enfants, de ses policiers, et qu’on menace sa sécurité et sa cohésion.

Parce que nous ne voulons pas vivre dans un pays où seraient muselés notre liberté d’expression et nos droits les plus fondamentaux et où serait piétinée notre civilisation : nous sommes tous ce soir Charlie.

Parce que nous ne voulons pas d’un pays de non-droit où l’on exécute les forces de l’ordre de sang froid: nous sommes tous également ce soir la Police Nationale.

Face à l’horreur, un devoir : se rassembler, faire bloc.

Ne pas céder aux amalgames mais ne pas céder tout court.
Jamais.
Car il n’est pas dans l’ADN d’un Français de baisser la tête, de laisser ses valeurs être bafouées ni de capituler. La Nation française est grande et forte.  Ces barbares voulaient la mettre à genoux, ils l’ont mise debout !

Anne Rivière